Casablanca rend hommage à Tayeb Saddiki, un an aprés sa disparition

                                                                

Une cérémonie de vernissage d’une exposition du défunt artiste Tayeb Saddiki a eu lieu mardi 28 février 2017 à la gare ferroviaire Casa-Port.

Cette exposition  dont ont pris part M. Khalid SAFIR Wali de la Région de Casablanca-Settat, ainsi que plusieurs personnalités, élus,  acteurs économiques, culturels et associatifs, est une maniére de rendre hommage un an aprés sa disparition à un grand monsieur qui a marqué la scéne nationale, et surtout les arts. 

Initiée par Casablanca Events et Animation, en partenariat avec la Fondation Tayed Saddiki pour la culture et la création, l’exposition « Tayeb Saddiki: un artiste, un héritage » se poursuivra jusqu’au 2 avril 2017.

C'est une exposition qui est ouverte au public dans l'objectif de faire connaitre l'œuvre et le patrimoine que nous a laissés Tayeb Saddiki qui était dramaturge, metteur en scéne, comédien, calligraphe, peintre et poéte, entre autres.

C'était un artiste pluridisciplinaire, tant au niveau du théâtre, du cinéma, de la littérature, de l'œuvre picturale, que du personnage.

Au programme de cette manifestation, figurent des projections telles que le long métrage Zeft, la représentation de la piéce de théâtre Al Harraz et tant d’autres créations d’art de Tayeb Saddiki.

Né le 5 janvier 1939, Tayeb Saddiki a rendu l'âme le 5 février 2016. Celui qui est considéré comme le pére du théâtre marocain a écrit pas moins de 80 piéces, dont plusieurs sont des adaptations d'oeuvres étrangéres en arabe.

L'artiste a été plusieurs fois primé pour son oeuvre. En 1976, il est décoré du Ouissam Al Massira par Hassan II à l'occasion de la Marche verte. Trois ans plus tard, il est fait Chevalier des arts et des lettres par la République française.