Lancement officiel de la campagne: Combattre les parasites et les vecteurs de maladies et capturer les animaux errants à Casablanca

Dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des programmes visant à développer et à améliorer les services destinés à la population de Casablanca, en particulier ceux directement liés à leur santé et à leur sécurité, la Commune de Casablanca en partenariat avec la Société de Développement Local « Casablanca Baïa » ont procédé, le mercredi 10 juillet 2019 au Siége de la Wilaya de la Région de Casablanca-Settat, au lancement officiel de la campagne: Combattre les parasites et les vecteurs de maladies et capturer les animaux errants dans la capitale économique.

Cet événement s’est déroulé en présence, du Gouverneur de la Préfecture d'Arrondissements de Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi M. Hassan Benkheyi, du Gouverneur de la Préfecture d'Arrondissement de Hay Hassani Mme Khadija Benchouikh, du Président du Conseil de la Commune de Casablanca M. Abdelaziz El Omari et des responsables de la Société de Développement Local « Casablanca Baïa » ainsi que des élus.

Le projet s’articule autour de 5 axes principaux à savoir la lutte contre les vecteurs de maladies, la lutte contre les nuisibles, la lutte contre les reptiles et contre les scorpions, la capture des animaux errants et la réalisation de diverses opérations d’assainissement.
A cet effet, un plan d’action concis et intégré a été élaboré pour atteindre des objectifs annuels, principalement le traitement de plus de 120 000 bouches d’égout contre les rats et les rongeurs, la lutte contre les insectes rampants dans plus de 5 000 km de réseau d’assainissement, le traitement de 50 000 km de boulevards et de rues contre les insectes et la capture de plus de 30 000 chiens errants.

Ce plan d’action prévoit pareillement le traitement de plus de 800 hectares de terres vierges à la métropole contre les rats et les insectes rampants, la mise en place d’une ceinture sanitaire autour de la ville de Casablanca pour lutter contre les chiens errants ainsi que la lutte contre les serpents et les insectes toxiques.

Afin d’assurer la réalisation des objectifs soulignés, les ressources humaines nécessaires ont été mobilisées par les autorités casablancaises. Ces effectifs ont suivi des formations théoriques et pratiques dans les domaines de la sécurité, de la communication et du perfectionnement des compétences.

Un  numéro vert a été mis en place par les responsables du projet,  le: 0800 00 45 45, ainsi qu’une application « Casa mdinti » afin de recevoir les requêtes et réclamations.