Casablanca: Remise de Wissams Royaux à des salariés du secteur privé 

Des Wissams Royaux ont été remis, mercredi 05 février 2020 à Casablanca, à des salariés du secteur privé au titre des années 2017 et 2018, dans le sillage de l’ancrage de la culture de la reconnaissance.

Lors d’une cérémonie, organisée par le ministère du Travail et de l’insertion professionnelle, 206 employés, femmes et hommes, se sont vus décerner le Wissam du Travail de différentes catégories, en témoignage de la bienveillance dont que Sa Majesté le Roi Mohammed VI entoure la classe ouvrière. 

Cette cérémonie s’est déroulée en présence, notamment, de Messieurs le ministre de l'Emploi et de l'Insertion Professionnelle, le Wali de la Région de Casablanca–Settat, Gouverneur de la Préfecture de Casablanca, le Gouverneur de la Préfecture d’Arrondissement d’Ain Chock et le Directeur Général de la CNSS.

Intervenant à cette occasion, le ministre M. Mohamed Amekraz, a félicité les récipiendaires pour la sollicitude Royale, qui traduit l’intérêt que porte le Souverain aux travailleuses et aux travailleurs et récompense leur dévouement aux constantes nationales, leur abnégation au service de l’intérêt général et leur imprégnation des valeurs de rectitude, d’honnêteté et de moralité.

Le ministre a assuré que cette cérémonie est une opportunité pour rendre hommage à ces femmes et à ces hommes, aujourd’hui partis à la retraite, qui ont passé les plus belles années de leur existence dans le travail sérieux et le don de soi, incitant ceux qui sont toujours en activité à persévérer sur cette voie et à donner l’exemple aux nouvelles générations.

M. Amkraz a, d’autre part, rappelé les réalisations accomplies, ces dernières années, en matière de protection des acquis des salariés, notamment l’augmentation du seuil des pensions de retraite servies par la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) et du salaire minimum légal dans les secteurs de l’industrie, du commerce, des services et de l’agriculture, en plus de l’élargissement du champ de la sécurité sociale pour inclure les professionnels du transport routier, titulaires de la carte professionnelle de conducteur.

Il a rappelé également que le gouvernement œuvre à mettre au point l’ensemble des mécanismes nécessaires à la modernisation du tissu économique, à l’amélioration de la compétitivité et de la performance des entreprises et à la qualification des ressources humaines.