La session ordinaire du mois de février 2020 du Conseil de la Commune de Casablanca

Le Conseil de la Commune de Casablanca a tenu sa session ordinaire du mois de février 2020, le jeudi 06 février 2020 au Siége de la Wilaya de Casablanca-Settat, sous la présidence de M. Abdelaziz Omari, Président de la Commune, en présence de Mesdames et Messieurs la Directrice des Affaires des Communes Rurales, représentante du Wali, les membres du Conseil de la Commune de Casablanca et les Directeurs Généraux des Sociétés de Développement Locales, ainsi que les Chefs de Divisions et de Services relevant de la Commune, de la Wilaya et des Préfectures d’Arrondissements.

A l’ouverture de cette session, M. Abdelaziz Omari, a énuméré les 72 points inscrit à l’ordre du jour, avec une majorité de points portant sur des cessions de terrains ou des opérations immobiliéres.

Le Président du Conseil a présenté un rapport reprenant l'ensemble de ses activités en sa qualité de Président du Conseil, notamment sa participation aux réunions des conseils d'administration des sociétés de développement local et du Fonds d’Equipement Communal, et sa participation aux travaux du débat national pour la régionalisation avancée. Il a également présenté un bilan succinct des activités relatives à la gestion des arrondissements durant la période avril-septembre 2019.

Lors de cette séance, il a été présenté des recommandations issues des rapports des réunions des comités permanents du Conseil, qui préconisent le report de certains points de l'ordre du jour  pour complément de données, la reformulation de certains accords inscrits à l'ordre du jour pour étude et approbation et activer l’action du Conseil concernant la problématique du domaine du remorquage et de la mise en fourriére des véhicules dans la ville de Casablanca et la gestion déléguée du secteur de la propreté. 

Cette séance a été marquée par les interventions des chefs des partis politiques représentées au Conseil qui ont porté sur la nécessité de:

- Communiquer aux membres du Conseil de la Commune tous les PVs des réunions des conseils d'administration des Sociétés de Développement Local et envisager la possibilité de changer certains Directeurs des SDLs afin de redynamiser ces institutions.
- Aborder de façon urgente les problémes persistant de la propreté à Casablanca et la situation de la décharge de Médiouna.
- Adopter une approche globale dans la gestion des services publics
- Intervenir auprés des services de la Wilaya pour qu’ils prennent en considération les décisions des Conseils des Arrondissements dans le cadre des projets INDH programmés sur leurs territoires. 

A la fin de cette séance, tous les points étudiés, dont la plupart concernent des accords de partenariat ou de régularisation juridique des biens communaux abritant des projets structurants, ont été approuvé par les membres présents et une deuxiéme séance a été programmée le 19 février 2020, pour l’étude du reste points reportés.