Inauguration de la foire régionale de l’artisanat à Casablanca


La foire régionale de l’artisanat de la région Casablanca-Settat a été inaugurée, le lundi 26 décembre 2022 dans la capitale économique, par la Ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, Mme Fatim-Zahra Ammor en présence notamment de Messieurs et Madame Said Ahmidouch, Wali de la région Casablanca-Settat, Aziz Dades, Gouverneur de la Préfecture d’Arrondissements de Casablanca-Anfa, Nabila Rmili, présidente du Conseil communal de Casablanca et plusieurs autres personnalités.

S’inscrivant dans le cadre la 7ème édition de la Semaine Nationale de l’Artisanat (SNA), placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sous le thème « L’art de vivre marocain », la foire, organisée par la Chambre d’Artisanat de Casablanca-Settat en partenariat avec le Ministère, la Maison de l’Artisan et la Région de Casablanca-Settat, a pour objectif de diversifier les sources de revenus des artisans en leur permettant d’exposer et vendre leurs produits.

Les foires régionales de cette édition visent à relancer la dynamique commerciale au niveau national, encourager la production et favoriser la création de l’emploi surtout auprès des jeunes et des femmes artisanes.

Mme Ammor a indiqué, dans une déclaration, que cette foire connaît la participation d’environ 130 artisans et artisanes représentant 14 filières, soulignant que cette année le ministère a établi une nouvelle stratégie pour renforcer la dynamique commerciale localement.

La SNA a connu une refonte complète de son format en intégrant un nouveau volet international parallèlement à la consolidation de la position du produit artisanal localement, a précisé la ministre.

Pour sa part, Jalila Morsli, Présidente de la Chambre d’Artisanat de la Région Casablanca-Settat, a relevé dans une déclaration similaire, que la foire connaît une forte participation des artisans de la région Casablanca-Settat.

Cet espace en plein centre de Casablanca, offre à ces participants l’occasion de présenter et commercialiser leurs produits et créations, suite à la crise qu’a connue le secteur à cause de la pandémie du Covid-19, a-t-elle poursuivi.

D’autre part, Mme. Khadija Segheir, gérante de la coopérative Catam Tapis, exposant ces tapis à la foire, a expliqué que l’art du tapis « mediouna » est transmis de mère en fille afin de faire prospérer ce patrimoine casablancais, notant qu’aujourd’hui la coopérative modernise le tapis en créant plusieurs styles sans pour autant s’éloigner de l’authenticité du tapis « mediouna ».

Cette foire qui se poursuit jusqu’au 31 décembre, connait la participation de plus de 127 artisans et artisanes venus des préfectures et provinces de la Région de Casablanca-Settat, de Fès, d’Azilal, de Demnate, de Taroudant, de Marrakech, de Tiflet, de Rabat et d’Errachidia et représentant plusieurs filières comme le tissage et la couture traditionnelle, la dinanderie, la sellerie, la poterie céramique, le zellige traditionnel et la pierre décorative, la broderie, la joaillerie, le cuir, la teinture sur verre, la gravure et tableaux d’art.

Cette exposition est une extension des différents événements organisés à l’occasion de la SNA et offre une occasion pour les exposants de présenter et de commercialiser divers produits de l’artisanat traditionnel marocain, afin de surmonter les effets de la récession économique subie par le secteur en raison des retombées de la pandémie, ainsi que pour valoriser le produit national et souligner le rôle de l’artisan dans la préservation du patrimoine authentique marocain.
De nombreuses formations seront organisées en marge de cette manifestation, principalement liées au thème du marketing électronique et des méthodes d’accès au financement, à la comptabilité, à la santé et à la sécurité au travail, ainsi que des séminaires et des rencontres de sensibilisation qui mettent en lumière la problématique de la protection du patrimoine immatériel de l’artisanat, et les rôles des chambres de l’artisanat dans le rayonnement et la consolidation de la culture de la qualité.

En marge de cet événement, plusieurs Wissams Royaux ont été remis aux artisans ayant contribué à préserver le patrimoine culturel et immatériel du secteur.